Frequently Asked Questions - Questions fréquentes | Poêles

FAQs - Questions fréquentes | Poêles

Tous nos produits sont homologués pour les normes les plus strictes, ce qui oblige nos producteurs à créer des produits performants et correspondant aux exigences écologiques actuelles.

En ce qui concerne la Suisse, tous nos poêles sont détenteurs de la norme EN13240 et certifiés AEAI.

Notre volonté est d’assumer le meilleur service après-vente possible. A cet effet, nous disposons d’une équipe de spécialistes opérationnels sur l’ensemble de la Suisse romande.

Notre technicien vous assistera par téléphone ou se déplacera afin de vous dépanner directement. De cette manière nous vous proposons le service après-vente le plus complet possible.

Grâce à notre infrastructure, notre capacité de stockage en pièces détachées nous permet de répondre à nos clients dans les meilleurs délais.

Pour chaque intervention sous garantie, nous vous demandons une preuve d’achat valable, la preuve d’entretien ainsi que le numéro de garantie de votre appareil. Si vous n’êtes pas en mesure de présenter une preuve d’achat, nous nous verrons obligés de vous facturer l’intervention.

Nous honorons le service après-vente sous garantie uniquement dans le cas où l’appareil a été acheté chez un de nos revendeurs agréés.

La conservation des ressources naturelles nous pousse à revoir nos habitudes en nous amenant à un véritable retour aux sources avec le chauffage au bois. De plus, le bois est le combustible le plus stable et surtout le moins cher.

Le bois ne doit pas être perçu seulement comme un appoint pour les jours hivernaux mais bien comme une source de chaleur principale et de même confort que les systèmes à charges fossiles.

En plus de son côté écologique et économique, le bois marie un esthétisme et une atmosphère inégalable. La beauté de la flamme d’un appareil à bois donne à la pièce un aspect chaleureux et convivial.


Chauffer au bois, c’est…

- Faire des économies financières importantes
- Protéger l’environnement
- Diminuer notre dépendance aux énergies fossiles


Saviez-vous que…


- Nous pouvons doubler notre consommation de bois de chauffage tout en améliorant la santé de nos forêts.
- 100% de l’argent investi dans l’énergie-bois reste en Suisse, donc 50 % dans notre région.
-100'000 places de travail dépendent de l’économie forestière en Suisse.
- Le bois est, après la force hydraulique, la deuxième source d’énergie indigène de la Suisse.

Un poêle à convection ou poêle à feu continu est un poêle qui produit de l’air chaud par circulation d’air. Le poêle à convection moderne est construit en deux corps séparés de 4 à 5 cm permettant à l’air de circuler tout autour.

Les principaux avantages du poêle à convection sont une grande surface vitrée avec la possibilité de brûler en continu tout en bénéficiant d’un retour de chaleur rapide.

Un poêle à accumulation est un poêle qui, de par sa conception, absorbe de 30 à 90 % de l’énergie ou de la chaleur dégagée par la combustion du bois, pour ensuite la restituer pendant de longues heures. En règle générale, il suffit d’une flambée de 6 à 18 kg de bois pour chauffer une maison pendant 24 heures.

La chaleur dégagée se diffuse principalement par rayonnement. Ce rayonnement procure une sensation de confort incomparable, la chaleur est douce et homogène…

Afin de mieux comprendre les différents types de poêles d’accumulation, nous les avons séparés en deux groupes :

- Type super-performant :

Grâce à l’injection d’air réchauffé et à la forme des chambres de combustion primaire et secondaire, les gaz imbrûlés (fumées) se renflamment (1200° C). Il en résulte un très faible taux de CO2. Les fumées « propres » et très chaudes circulent dans les canaux internes situés tout autour du poêle. Elles transmettent leur chaleur à la masse avant de rejoindre le canal d’évacuation.

La chaleur ainsi accumulée restituée par rayonnement est comparable à celle du soleil et procure un confort incomparable, sain et naturel.

- Type performant :

Les poêles disposent d’un élément d’accumulation de chaleur de 100 à 300 kg. La moitié de l’énergie produite par la combustion est directement transférée dans la pièce sous forme de convection.

La chaleur des fumées est transmise à l’élément d’accumulation avant de rejoindre le canal d’évacuation.

Voici les questions à se poser pour déterminer le produit le mieux adapté à vos besoins :

1. Quel est mon chauffage principal ?
- Le future poêle
- Le mazout
- L’électricité / pompe à chaleur
- Le gaz

2. Présence dans la maison ?
- 24h sur 24
- En soirée et le week-end
- La nuit et le week-end

3. Quel est le volume en m3 que je souhaite chauffer ?

4. Quel est le niveau d’isolation de la maison ?
Très bien – Bien – Normal - Mal isolé

5. Quel sera l’emplacement du poêle dans la maison ?

6. Quelle est la charge supportée par le plancher par mètre carré ?

Selon une récente étude suédoise, nous pourrions chauffer tous les Européens en utilisant les déchets de bois, les copeaux et les sciures tout en garantissant une gestion durable de nos forêts. Le parc forestier européen ne cesse de s’accroître (nous avons plus de forêts qu’au Moyen-Age !).

Le pellet est un combustible qui existe depuis plusieurs années. C’est actuellement le combustible non polluant le plus stable en matière de biocombustible. De plus, une augmentation de 20 à 30 % de rendement va être possible dans un avenir proche, grâce à la torréfaction.

La torréfaction permet d’améliorer considérablement la biomasse ligneuse telle que le bois en la rendant hydrophobe et en augmentant son pouvoir calorifique. Les pellets de bois torréfiés permettent un gain de place de 33 % par rapport aux pellets classiques pour une même quantité d’énergie stockée. Au final, on utilise moins d’énergie pour produire les pellets torréfiés (pour une même énergie finale livrée au consommateur) et les coûts de production et de livraison pourront être réduits de 20 à 30%.

1 kg de pellets = 5 kWh

Le plein du réservoir de l’appareil permet une autonomie de 30 heures.

Le pellet est un combustible à part entière. C’est un combustible d’avenir écologique. En Europe, nous avons énormément de déchets de bois et seulement une infime partie est recyclée.

Le prix ne saurait que diminuer, étant donné le nombre de nouvelles usines qui s’implantent en Europe (les coûts de transport par exemple seront réduits). De plus, grâce à la recherche nous sommes tout près de pouvoir augmenter le rendement des pellets de 20 à 30 % grâce à la torréfaction.

Oui, les systèmes de thermostats et de programmateurs intégrés permettent de choisir la température désirée à chaque moment de la journée. Par exemple vous pouvez programmer votre poêle afin qu’il s’allume le matin au lever jusqu’à votre départ au travail, et lui demander de se rallumer une demi-heure avant votre retour et de s’éteindre au coucher.

Plusieurs programmations sont possibles (semaine, week-end, nuit). Toutefois, vous pouvez toujours allumer ou éteindre votre poêle en dehors des heures de programmation grâce au mode manuel.

Il est également possible d’enclencher le poêle à distance grâce à votre téléphone portable (GSM).